Bien Construire Ma Future Maison

Cap sur la réglementation environnementale RE 2020

RE 2020La nouvelle réglementation environnementale, la RE 2020 arrive ! Depuis le 1er janvier 2013, les maisons individuelles neuves comme toutes les constructions sont soumises à la réglementation thermique en vigueur, la RT 2012. Celle-ci vise à limiter l’impact écologique de la construction et de l’usage des bâtiments en les rendant le moins énergivores possible.

Suite à l’expérimentation du label E+ C-, une nouvelle réglementation plus stricte était attendue pour 2020. Elle est actuellement en discussion et sera effective avant la fin de l’année. Quels changements sont prévus pour la RE 2020 ?

RE 2020, des bâtiments à énergie positive

L’un des objectifs premier de cette nouvelle réglementation est de construire des bâtiments producteurs d’énergie. Les maisons neuves devront donc être passives, ou encore à énergie positive, c’est à dire produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment.

Alors que la RT 2012 impose une consommation d’énergie maximale de 50 kWh/m²/an, la RE 2020 diminue la consommation maximale à 12 kWh/m²/an !

RE 2020Pour atteindre ces objectifs, la RE 2020 préconise l’utilisation d’énergies renouvelables pour le chauffage, la production d’eau chaude mais également pour l’utilisation des appareils électriques.

Suite à ces exigences, il est certains que les solutions comme la pompe à chaleur, le chauffe-eau thermodynamique ou encore l’installation de panneaux photovoltaïques seront privilégiées pour permettre à une maison neuve de produire suffisamment d’énergie pour assurer la consommation de ses habitants.

Et même si elle n’est pas encore clairement indiquée, l’autoconsommation va être centrale, impliquant de ce fait le développement de solutions de stockage performantes.

L’importance des matériaux de construction avec la RE 2020

Alors que la RT 2012 impose des résultats plus qu’une obligation de moyens, la RE 2020 va plus loin et accorde une grande importance aux matériaux utilisés lors de la construction.

Dans un premier temps, le but de la RE étant de limiter les émissions de gaz à effet de serre, la capacité des matériaux à stocker du carbone va maintenant être prise en compte. Et même si l’isolation thermique va être renforcée, les matériaux devront être plus performants et plus écologiques.

Autre point important concernant les émissions de gaz à effet de serre, elles seront prises en compte durant la totalité de la durée de vie du bâtiment, ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent. L’énergie (dite « énergie grise ») dépensée pour leur fabrication sera ainsi également intégrée dans les calculs de performance.

RE 2020Enfin, deux autres points à prendre en compte lors du choix des matériaux : la qualité de l’air intérieur et le confort d’été. Face aux canicules de plus en plus fréquentes, la RE 2020 impose des solutions pour apporter un maximum de confort l’été, qu’elles passent par des systèmes de climatisation ou par des solutions plus passives tels que le vitrage ou les protections solaires.

Même si la RE 2020 remplace la RT 2012, elle ne l’écrase pas mais la rend bien plus stricte en termes de consommation et d’utilisation de matériaux afin de coller aux objectifs de la transition énergétique. Les textes de loi devraient être publiés courant 2020 avec pour objectif une application en fin d’année ou tout début 2021. 

 

Categories Actualités, Construire, Energie, Maison Ecologique, Règlementations