Bien Construire Ma Future Maison

Crédit immobilier: la baisse des taux se poursuit en mai 2018

baisse des tauxLes taux de crédit immobilier sont relativement stables depuis quelques mois, et ont plutôt tendance à baisser, retrouvant des niveaux équivalents à ceux de février 2017, selon l’étude mensuelle de l’Observatoire Crédit Logement.

Taux de crédit en mai 2018

En mai 2018, les taux de crédit immobilier atteignent en moyenne

  • 1,46 % dans le neuf et l’ancien confondus (hors assurance et coût des sûretés),
  • 1,51 % sur le marché du neuf (hors assurance et coût des sûretés).

Baisse des taux de crédit, type de marché et  durée des prêts

L’évolution des taux est à la baisse depuis décembre 2017. L’Observatoire Crédit Logement constate une diminution toutes durées confondues de :baisse des taux

  • - 5 points sur l’ensemble du marché
  • - 6 points sur le marché de l’ancien
  • - 4 points sur le marché du neuf

Si l’on rapporte cette baisse à la durée des prêts consentis (prêts à taux fixes), on obtient les résultats suivants :

  • - 7 points pour les prêts sur 15 ans
  • - 8 points pour les prêts sur 20 ans
  • - 11 points pour les prêts sur 25 ans

La durée des prêts s’allonge, les banques acceptant de nouveau de consentir des prêts sur de longues périodes : en mai 2018, la durée des prêts accordés atteint 224 mois en moyenne (220 mois en avril 2018).

Des conditions de prêt favorables…

baisse des tauxLes établissements de crédit sont plus souples aujourd’hui, et ont tendance à proposer des conditions de prêt plus intéressantes pour les acquéreurs.

En effet, la demande diminuant depuis l’hiver dernier, ils sont moins sollicités par de potentiels emprunteurs. Sans compter que cette situation accentue la concurrence entre les banques.

…malgré la diminution des aides à la pierre

La baisse de la demande résulte d’un effet conjoncturel, mais c’est aussi le baisse des tauxrésultat de la diminution des aides à la pierre de l’État.

La restriction du PTZ, notamment a fait du tort au marché immobilier neuf et ancien, alors qu’il permettait pourtant notamment à de nombreux primo-accédants de se lancer dans un achat immobilier dans des conditions favorables.

… et des prix immobiliers en hausse

Cette évolution à la baisse qui a commencé il y a quelques mois et se poursuit lentement, est cependant contrebalancée par l’augmentation des prix de l’immobilier. La baisse des taux ne permet pas de compenser cette hausse, qui a des conséquences négatives sur la solvabilité de la demande.

En conclusion

L’allongement de la durée des prêts octroyés a tout de même l’avantage de compenser en partie la hausse des prix de l’immobilier, notamment pour les ménages jeunes et modestes, même avec un faible apport personnel.

 

 

 

Categories Actualités, Construire, Crédit immobilier, Financer, PTZ