Bien Construire Ma Future Maison

Délimiter son terrain avec une clôture

Clôturer son terrain permet de délimiter son terrain et donc d’identifier sa propriété. De nombreux choix sont possibles, qu’il s’agisse de couleur, de matériaux ou de forme. Cependant quelques règles sont parfois à respecter. Voici quelques conseils et quelques exemples de clôture pour votre terrain. 

Les quelques règles à respecter pour délimiter son terrain

En règle générale, aucune démarche administrative n’est à effectuer pour délimiter son terrain avec une clôture, ni déclaration ni permis de construire. Cependant, il y a toujours quelques exceptions notamment liées à la zone géographique.

délimiter son terrainDans le cas où votre terrain se situe dans une zone classée, il est nécessaire de déposer auprès de votre mairie une déclaration préalable.

Certaines communes décident également d’imposer l’utilisation de certains matériaux ou une certaine couleur de clôture et il est obligatoire de s’y référer. C’est notamment le cas lorsque vous achetez un terrain en lotissement.

délimiter son terrainDans le cas d’un terrain en lotissement, mieux vaut bien examiner le cahier des charges afin que votre clôture respecte les conditions de construction.

Dans tous les cas, si l’esthétique de votre clôture vous appartient, elle ne doit  pas gêner votre voisinage. La clôture ne peut notamment pas empiéter du moindre centimètre sur la parcelle de votre voisin et doit donc être construite uniquement sur votre terrain.

Fait intéressant, même s’il est recommandé de laisser une certaine distance entre la limite de votre terrain et la clôture construite, ne laissez pas une trop grande distance car au bout de 30 ans, votre voisin pourra réclamer l’appartenance de la bande de terre entre la clôture et votre limite de terrain.

Une haie végétale pour les bons jardiniers

délimiter son terrainSi vous êtes bon jardinier, il est intéressant de planter une haie végétale pour délimiter son terrain naturellement.

L’idéal est de choisir des arbustes qui poussent vite tels que le laurier ou les ifs.

Ce genre de clôture permet de faire un geste écologique et d’offrir un habitat à de nombreuses espèces d’oiseaux, d’insectes ou de petits mammifères…

Attention cependant, encore une fois, la haie ne doit pas gêner votre voisin:

  • elle ne doit pas lui faire de l’ombre, ou perdre ses feuilles/fruits dans son jardin.
  • si la haie fait plus de 2 mètres de haut, il faut qu’elle soit plantée à au minimum 2 mètres de la limite de terrain.
  • si vous optez pour des petits arbustes, comptez une distance d’au moins 50 cm entre celui ci et la limite de terrain.

Il peut être judicieux de d’abord poser un grillage puis de planter la haie végétale pour être sûr qu’elle se trouve bien sur votre terrain et n’empiète pas sur celui du voisin.

Ériger un mur en béton, classique mais durable

Si vous faites le choix de mettre une clôture en béton, plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Il est possible de faire un simple mur plein en béton, qui bien que moins esthétique apporte un peu plus de sécurité. Il suffit de couler du béton dans un coffrage et d’y intégrer des armatures en métal.

Il existe également des panneaux béton, qui en plus de la durabilité apportent de l’esthétique car de nombreux modèles sont disponibles. 

délimiter son terrain   délimiter son terrain

Il n’est pas obligatoire d’installer une façade qui cache intégralement la vue. D’autres formes de clôture béton existent, comme notamment la clôture normande ou encore la clôture en jambage.

Les panneaux en bois pour plus de chaleur

La clôture en bois est souvent choisie pour délimiter son terrain pour son côté esthétique et chaleureux. Elle permet aussi de bien clôturer sans forcément se sentir enfermé ou étouffé.

Généralement, ce sont des palissades en bois posées sur des poteaux fixés au sol. Les poteaux doivent alors être correctement ancrés au sol afin d’assurer la bonne tenue de la clôture et donc sa longévité.

délimiter son terrain           délimiter son terrain

Concernant les bois, il faut privilégier des bois qui résistent aux intempéries, même si fatalement l’utilisation de bois demande plus d’entretien qu’une façade en béton par exemple.

Enfin, si vous souhaitez simplement clôturer sans forcément vous cacher, il est possible de juste mettre des barrières en bois de manière régulière qui délimiteront le terrain.

Une clôture commune pour délimiter son terrain ?

délimiter son terrainSi vous prenez vous-même la décision de clôturer votre terrain, donc de le délimiter et de marquer  la séparation de votre parcelle, il est possible de faire une clôture commune avec votre voisin si vous vous entendez suffisamment bien.

Cela permet de construire une belle clôture en partageant les frais et qui convient aux deux foyers. Les droits sont alors répartis de manière égale sur ce mur.

 

 

 Pour aller plus loin, 9 points importants pour bien choisir son terrain

 

 

 

Categories Actualités, Conseils pour faire construire, Construire