Bien Construire Ma Future Maison

Le bardage bois, esthétique et protection

bardage boisLorsque l’on fait construire sa maison, c’est généralement pour s’y installer durablement. On pense à tout, mais surtout à l’aspect extérieur qu’on souhaite lui donner. Première chose que l’on voit lorsqu’on arrive, la façade indique très rapidement vos goûts. De plus en plus répandu, le bardage bois permet d’apporter une touche moderne à votre maison tout en conservant un côté naturel.

Le bardage bois, une robe naturelle pour votre maison

Le bardage est un revêtement installé sur les murs extérieurs de la maison afin d’habiller la maison.

bardage bois« S’il a essentiellement un rôle décoratif, il participe aussi à l’isolation et à la protection de la maison contre les intempéries. Il n’a par contre aucun rôle dans la tenue du bâti », explique David Lacroix, président de Maisons Berval, un constructeur en Île-de-France depuis de longues années.

Il existe plusieurs matériaux pour le bardage : métal, pierre, PVC et le plus répandu, le bois. Il est également possible de recouvrir votre maison avec de l’ardoise, on parle alors d’essentage.

« Le bois est le plus utilisé, car il offre un aspect naturel et chaleureux, et possède de nombreux avantages. »

L’avantage premier du bardage bois est qu’il résiste aux chocs, à la pluie, au gel et au soleil tout en améliorant l’étanchéité à l’eau. Il améliore également l’isolation thermique et phonique de la maison, cette couche de bois conservant la chaleur intérieure.

 

bardage bois
Le modèle Montsouris de Maisons Berval

 

Le bardage peut être sous forme :

  • de lames de bois massif ou non,
  • de bardeaux
  • de panneaux dérivés du bois.

La pose du bardage peut s’effectuer directement sur l’ossature de la maison. On parle alors de bardage simple peau dont le rôle est uniquement esthétique.

« Il est également possible de fabriquer une ossature secondaire fixée à la structure porteuse de la maison, et qui supporte une couche isolante surmontée du bardage. Il est essentiel dans ce cas de prévoir une lame d’air (22 mm minimum) entre l’isolant et le bardage, afin d’assurer une ventilation optimale et d’éviter les moisissures », précise David Lacroix.

Bardage horizontal ou vertical ?

On trouve principalement 2 types de pose, mais dans tous les cas, le problème majeur du bardage bois est l’humidité.

« Il est essentiel de toujours assurer un bon séchage du bois en facilitant l’évacuation de l’eau et en veillant à conserver une hauteur minimale de 20 cm entre le sol et le bas du bardage, » explique David Lacroix.

Le bardage horizontal

Le bardage vertical est le plus courant, car il est plus facile à poser et à remplacer mais également plus simple à entretenir.

La ventilation entre le mur et le bardage participe efficacement au séchage des lames pour éviter le pourrissement du bois.

Ce type de bardage bois est préconisé dans les régions en bord de mer ou dans les zones où les pluies battantes sont régulières.

 

Le bardage vertical

Le bardage vertical est plus compliqué à poser que le bardage horizontal, mais surtout les extrémités des lames de bois ont tendance à pourrir plus vite car l’eau s’écoule beaucoup moins bien et le bois sèche donc moins bien.

Le bardage vertical est par conséquent préconisé dans les régions les plus faiblement exposées aux intempéries.

Entretien, durabilité et catégories de bardage bois

Un bardage bois peut durer au moins 30 ans lorsqu’il est bien entretenu., car le bois est traité et thermiquement modifié à cet effet.

Il est important cependant d’entretenir régulièrement le bois, tous les 10 ans voire tous les 5 ans si les façades sont beaucoup soumises aux intempéries. 

Il est recommandé de choisir un bois de catégorie III (classification de la norme NF EN 335-1 à 3), plus durable, comme le pin par exemple, pour que votre bardage résiste le plus longtemps possible aux intempéries.

Attention, certains bois ne sont pas traités uniquement sous pression mais avec des métaux lourds et des polluants toxiques. C’est à la fois dangereux pour les habitants car il peut y avoir des émanations, mais également pour l’écosystème puisque les produits toxiques s’écoulent dans le sol à chaque pluie.

Enfin,  il est important de savoir que la couleur du bois s’altère au cours du temps et à tendance à devenir grise. Il est même possible que les différentes façades de votre maison n’aient pas la même couleur au bout de quelques années en fonction de l’exposition à la pluie, au vent et au soleil.

 

bardage bois
Le modèle Millesime dans une version à toit plat avec un bardage horizontal.

 

Categories Actualités, Conseils pour faire construire, Construire, Styles et architectures, Techniques et matériaux