Bien Construire Ma Future Maison

Maison neuve : baisse des aides, taux historiquement bas

baisse des aidesC’est devenu un lieu commun : les taux d’intérêts déjà historiquement bas continuent de baisser. 1,40 % en moyenne, c’est un véritable effet d’aubaine pour de nombreux ménages qui désirent accéder à la propriété en investissant dans la pierre. cependant la baisse des aides à l’accession à la propriété complique la donne et rend l’achat d’une maison neuve plus compliqué pour les ménages modestes.

Baisse des ventes de maisons individuelles

Faire construire sa maison reste une véritable envie pour de nombreux Français, qui savent que ne plus payer de loyer à fonds perdus reste la meilleure façon d’épargner et surtout de se constituer un patrimoine. Il s’agit bien d’une valeur refuge.

baisse des aidesMalheureusement, même si la demande reste forte, les ventes de maisons sont en net recul depuis 2018, passant sous la barre des 120 000 unités (119 700 exactement) contre 134 500 en 2017, soit une chute de 11 %, mettant fin ainsi à 3 années de croissance : +13,3 % en 2015 et + 20,4 % en 2016. Toutes les régions ont été touchées en 2018, mais particulièrement  la Normandie (-22 %), l’Occitanie (-17%) et la Bretagne (-16%).

L’engouement des Français n’est pas en cause. La baisse des aides au logement explique à elle seule les conditions de la dégradation, avec la suppression de l’APL accession et la restriction du prêt à taux zéro (PTZ) en zones rurales.

Baisse des aides et notamment du PTZ, décisives pour de nombreux ménages

 

En effet, dans les zones B2 et C, le prêt à taux zéro ne peut désormais plus constituer que 20 % du montant total de l’opération contre 40 % précédemment.

baisse des aides

Le PTZ est pourtant une aide financière très importante pour les familles à revenus modestes, et ce sont elles qui se trouvent pénalisées.

baisse des aidesCe prêt à taux zéro s’adresse à 80 % des ménages, qui peuvent ainsi bénéficier aussi d’un différé de remboursement de 5, 10 ou 15 ans, en fonction de la situation des emprunteurs. En fait, le prêt se met en pause pour leur permettre de rembourser d’abord le prêt principal par un système de « lissage » ayant pour but de modérer les remboursements.

Si l’on ajoute que le prêt à taux zéro peut être considéré comme un apport personnel, baisser sa quotité dans certaines zones (B2 et C) pénalise de nombreux jeunes couples en les écartant de l’accession à la propriété en maison individuelle.

En savoir plus sur le PTZ

Et pourtant, c’est le moment de faire construire…

En définitive, la situation est préoccupante en particulier en secteur diffus, mais les constructeurs ne baissent pas les bras et comptent visiblement inverser les tendances actuelles de la construction. Il faut que le gouvernement maintienne les aides en particulier celle du PTZ sur tout le territoire au-delà de 2019. Le rétablissement de l’APL serait également salutaire.

baisse des aidesLes 27, 28 et 29 septembre 2019 aura lieu, comme tous les ans depuis 10 ans, le salon « Faire construire sa maison », porte de Versailles, et gageons que de nombreux ménages viendront pour réaliser leur rêve de faire bâtir leur maison.

En effet,« ils cherchent l’espace, la verdure, un environnement sain, le confort, le calme, une maison plus grande, quitte à s’éloigner des zones urbanisées », selon Pascal Tournier, Commissaire du Salon Faire construire sa maison.

« Deux français sur trois aimeraient faire construire leur maison. Ce salon a 10 ans et il est le rendez-vous incontournable de ceux qui ont un projet de construction. Il accueille quelques 15 000 visiteurs chaque année, malgré la baisse des aides ».

 

Categories Actualités, Conseils pour faire construire, Construire