Bien Construire Ma Future Maison

Les prêts à taux zéro des banques pour compléter le PTZ de l’Etat

prêts à taux zéro des banquesLes prêts à taux zéro des banques se développent proposent de plus en plus. Les établissement de crédit cherchent en effet à attirer de nouveaux clients, en leur proposant de nouveaux prêts immobiliers et notamment des prêts à taux zéro locaux, sur le modèle du PTZ initié par l’Etat.

 

Le prêt à taux zéro de l’Etat

Le succès du prêt à taux zéro initié par l’Etat, le PTZ, surtout depuis qu’il a été élargi, est incontestable.

prêts à taux zéro des banquesRéservé aux primo-accédants (les acquéreurs qui n’ont pas été propriétaires de leur résidence principale depuis deux ans au moins), le PTZ vient compléter un prêt immobilier classique et peut financer jusqu’à 40% d’une opération d’achat dans le neuf (ou dans l’ancien à condition que l’opération d’achat comprenne au moins 25% de travaux) sans intérêts, et les bénéficiaires peuvent par ailleurs profiter d’un différé de remboursement en fonction de leurs situation et de leurs ressources.

En savoir plus sur le PTZ (vidéo)

Les prêt à taux zéro des banques

Actuellement, les banques régionales proposent de plus en plus de prêts à taux zéro complémentaires, aussi bien pour un achat dans le neuf que dans l’ancien. 

A l’inverse du PTZ étatique, ils ne sont pas accordés sous conditions de ressources. En revanche, ils s’adressent en général aux primo-accédants, qui restent la cible prioritaire des banques en matière de crédit immobilier.

prêts à taux zéro des banquesLes primo-accédants constituent la majorité des acheteurs avérés et potentiels aujourd’hui, et la partie de la population la plus concernée par la pénurie de logements sur tout le territoire. Les banques cherchent donc logiquement à les attirer, et utilisent ces prêts bonifiés pour se démarquer des autres établissements de crédit.

 

Les prêts à taux zéro des banques peuvent venir compléter un PTZ classique. Si les acheteurs ne peuvent prétendre au PTZ de l’Etat parce que leurs revenus sont trop élevés pour pouvoir en bénéficier, les PTZ des banques peuvent s’y substituer.

Ils sont en général limités à 25% du prêt immobilier, et compris entre 10000 et 20000 euros.

Les taux d’intérêt sont nuls, ou très faibles, de l’ordre de 1%, et la durée des prêts est de 15 à 20 ans en général.

Les prêts à taux zéro des banques en région

Au départ, les prêts à taux zéro des banques se sont développés dans le Sud de la France et le Grand Ouest, mais aujourd’hui ils se multiplient dans d’autres régions, notamment en Rhône-Alpes et en Île-de-France.

En Île-de-France

prêts à taux zéro des banquesLe Crédit Agricole d’Île-de-France a récemment mis sur le marché des crédits immobiliers un prêt à taux zéro réservé aux primo-accédants, quels que soient leurs revenus et la zone où ils achètent.

Limité à 30000 euros, il peut financer jusqu’à 10% d’une opération dans le neuf ou l’ancien, avec ou sans travaux de rénovation, et sans frais de dossier.

Ce PTZ du Crédit Agricole est valable jusqu’au 30 décembre 2017.

Bretagne

Le Crédit Agricole breton propose également un prêt à prêts à taux zéro des banquestaux zéro, dans la limite de 10 000 euros.

Le Crédit Mutuel, propose également son prêt à taux zéro, avec les mêmes conditions.

Côte d’Azur

prêts à taux zéro des banquesLe Crédit Mutuel décline son prêt à taux zéro pour les primo-accédants sur la Côte d’Azur, sans conditions de ressources, dans la limite de 15000 euros (représentant 10% de l’opération d’achat).

Le Crédit Maritime (BPCE) propose un prêt à taux zéro complémentaire de 10 000 euros remboursable en 20 ans.

La Caisse d’Epargne Côte d’Azur propose quant à elle un prêt qui peut atteindre 30 000 euros  pour un achat immobilier dont le montant est au moins de 200 000 euros.

Tours et la métropole Val-de-Loire

A Tours, et dans son agglomération, les prêts à taux zéro des banques sont également nombreux, et proposé par plusieurs établissements bancaires:prêts à taux zéro des banques

  • la Banque Populaire,
  • la Caisse d’Epargne Loire-Centre,
  • le Crédit Agricole de la Touraine et du Poitou,
  • le Crédit Foncier,
  • et le Crédit Mutuel.

Nommés Prêt Imm0%, ils sont sans intérêts, accordés sur 15 ans, pour un montant maximum de 40000 euros. Ce montant est variable, il dépend du nombre de personnes composant le foyer des acheteurs.

En revanche, ils ne sont accessibles qu’aux acquéreurs pouvant prétendre au PTZ de l’Etat ou prévoyant des travaux de rénovation (isolation) garantissant une amélioration de la classe énergétique de leur logement (dans l’ancien).

 

Catégories Actualités, Construire, Crédit immobilier, Financer, PTZ