Bien Construire Ma Future Maison

Je veux une maison avec piscine !

Pour de nomaison avec piscinembreux futurs propriétaires, la maison idéale est une maison avec  piscine. La France compte d’ailleurs parmi les pays les plus demandeurs avec plus de 2 millions de piscines installées.

Plus ou moins grande, plus ou moins chère, il faut avant tout que votre terrain puisse l’accueillir.

Voici quelques explications et conseils pour installer une piscine dans le jardin de sa maison.

Une maison avec piscine… votre terrain est-il piscinable?

Avant de vous lancer dans un projet de construction de piscine, il est primordial de savoir si vous avez le droit de le faire.

Règles d’urbanisme

urbanismeComme toute construction, l’installation d’une piscine nécessite des travaux.

Pensez donc à vérifier le PLU (plan local d’urbanisme) pour savoir si les piscines sont autorisées sur votre terrain.

Par exemple, si votre maison se situe en zone inondable, les piscines sont interdites.

Choisir l’emplacement de votre piscine

maison avec piscineIl est également important de réfléchir à l’emplacement de votre piscine dans votre jardin, en fonction de sa taille et de sa configuration, mais aussi de son orientation.

Vous devez ménager suffisament d’espace autour de votre piscine pour en profiter au mieux, et également ménager un accès facile à son emplacement. Il est également recommandé d’installer votre piscine au moins à 3 mètres de la clôture de vos voisins, c’est-à-dire de la limite de votre parcelle.

Par ailleurs, il est également préférable de choisir l’emplacement de votre piscine en fonction de la course du soleil, pour en profiter au mieux.

Une maison avec piscine… des frais supplémentaires ?

Opter pour une piscine enterrée ou semi enterrée implique un investissement financier conséquent. D’une part pour la pose, et d’autre part pour l’entretien et les taxes associées.

maison avec piscineLa surface du bassin de la piscine est prise en compte dans le calcul de la taxe foncière et de la taxe d’habitation.

Les constructions neuves sont exonérées d’impôt foncier pendant 2 ans, mais au delà, il faut penser que la piscine pèsera sur vos impôts locaux dans les années suivantes.

Enfin, une taxe d’aménagement est demandée et est calculée en fonction de la surface de la piscine (200€/m2) et d’un certain taux, qui diffère selon les localités.

Formalités et permis de construire

Si vous optez pour une piscine de moins de 10 m2, aucune déclaration n’est exigée, sauf bien sûr si votre maison se trouve sur un site classé.

En revanche, pour une piscine de plus de 10 m2, vous devrez obligatoirement effectuer une déclaration préalable en mairie, voire faire une demande de permis de construire si un abri de plus d’1,80 mètres de hauteur est construit en même temps.

Toute piscine de plus de 100 m2 est soumise à une demande de permis de construire.

Piscine enterrée ou semi enterrée ?

maison avec piscineUne fois que vous avez choisi l’emplacement de votre piscine, il est nécessaire de creuser le sol plus ou moins profondément, en fonction de la taille et du type de  piscine que vous choisissez.

  • Le bassin de la piscine enterrée est totalement intégré dans le sol.
  • A contrario, la partie inférieure du bassin d’une piscine semi enterrée est en terre avec une partie supérieure en hors sol.

Les formes et tailles peuvent être identiques mais la piscine semi enterrée est légèrement moins chère et plus facile à installer. Cependant, sa durée de vie est un peu moins longue.

Quel que soit votre choix, il existe trois types matériaux pour les piscines:

  • des piscines en panneaux modulaires, en bois, en acier, en résine, en béton ou en aluminium.
  • des piscines à coque, faite de résine et de fibre de verre, moulée en usine puis installée directement dans le trou préalablement creusé.
  • des piscines en béton, coulé et projeté.

La piscine hors sol

piscine hors solInstaller une piscine hors sol est le choix le plus économique et le plus facile à mettre en oeuvre : pas de travaux de terrassement à prévoir, et la possibilité de la mettre où l’on veut, voire de la déplacer chaque année.

En règle générale, la piscine hors sol ne demande pas d’autorisation particulière du fait qu’elle soit démontable à tout moment.

Cependant, la réglementation autorise ces constructions pendant 3 mois maximum, c’est à dire durant la période estivale. Au delà, une déclaration est quand même à faire en mairie.

Les formes et tailles sont plus restreintes mais plusieurs matériaux sont envisageables. La piscine hors sol peut être en kit ou autoportante.

  • La piscine en kit est composée d’armatures tubulaires en acier ou en bois et d’un liner qui maintient l’eau.
  • La piscine autoportée a plutôt une structure gonflable sur le boudin supérieur, et le liner se maintient grâce à l’eau. Elle est moins chère mais généralement moins durable que la piscine tubulaire.

Dispositif de sécurité obligatoire

maison avec piscineDe la plus petite à la plus grande, lorsqu’une piscine enterrée est installée, elle doit obligatoirement être accompagnée d’un dispositif de sécurité. Celui-ci permet notamment d’éviter la chute d’enfant, causant malheureusement encore des décès chaque année.

Si aucun dispositif de sécurité n’est installé, vous risquez une amende allant jusqu’à 45 000 €.

Il existe 4 types de systèmes de sécurité pour les piscines :

  • La barrière, fait tout le tour de la piscine et doit pouvoir être fermée à clé.
  • La bâche, souvent sous forme de gros rouleau situé à l’extrémité de la piscine, elle recouvre l’intégralité de la piscine.
  • L’alarme sonore, soit tout autour de la piscine, soit à immersion.
  • L’abri, qui doit dans ce cas là recouvrir intégralement la piscine. Il s’agit généralement d’une véranda.

Quelque soit l’équipement choisi, il doit respecter les normes de l’Afnor.

 

Categories Actualités, Conseils pour faire construire, Construire, Décoration, Techniques et matériaux