Bien Construire Ma Future Maison

5 conseils pour acheter un terrain sans se tromper

acheter un terrainAcheter un terrain pour y faire construire sa maison est une étape fondamentale et assez complexe dans un projet de construction. Dès que la décision de faire construire est prise, le choix du terrain occupe rapidement l’essentiel du temps de propriétaires en devenir.

Quelle enveloppe lui consacrer ? A qui s’adresser ? Ville ou campagne ? Acheter en lotissement ou dans une maison isolée ?

 

Il existe de nombreuses façons de trouver le terrain de ses rêves. En, dehors des annonces des sites internet et des agences immobilières, le plus simple reste de confier la recherche du terrain à son constructeur.

En effet, les professionnels de la construction de maisons individuelles sont tous en étroite relation avec des partenaires fonciers, qu’ils soient particuliers, notaires ou aménageurs fonciers. Cela sous-entend bien évidemment que vous ayez auparavant fait le choix de votre constructeur.

Quel que soit le moyen, acheter un terrain suppose que l’on s’interroge sur plusieurs points. Voici quelques éléments pour vous aider à choisir et acheter un terrain.

1. Acheter un terrain en lotissement ou en secteur diffus ?

Acheter un terrain en lotissement

acheter un terrainL’avantage principal de l’achat en lotissement c’est la certitude que votre parcelle de terrain sera constructible, viabilisée et bornée. Aucun frais supplémentaire de raccordement aux différents réseaux ne vous sera donc demandé.

La plupart du temps, vous aurez le libre choix du constructeur, mais des obligations architecturales peuvent vous être imposées par le cahier des charges du lotissement : hauteur, matériaux, couleur des façades ou des toits, etc.

Pour aller plus loin: Acheter un terrain en lotissement, avantages et inconvénients

Acheter un terrain isolé

acheter un terrainUn terrain isolé, dit aussi « en diffus », vous évitera ces contraintes. Vous serez libre de construire tout type d’habitation, sous réserve de respecter les règles d’urbanisme et les contraintes du PLU). Il faudra par conséquent vous assurer auprès de la mairie de votre commune des servitudes obligatoires du terrain.

Par ailleurs, acheter un terrain isolé suppose d’effectuer les démarches et de payer les frais de raccordement liés à la viabilisation (eau, gaz, électricité, tout-à-l’égout, téléphone/internet, etc.).

Attention à la distance qui sépare les points de raccordement du réseau public de la maison, qui peut augmenter considérablement le prix des travaux.

2. L’étude de sol

acheter un terrainBien que non obligatoire, l’étude de sol est une étape fortement recommandée.

En lotissement, l’aménageur est tenu de nous donner les informations relatives à la nature et la composition du sous-sol.

Lors de l’achat d’un terrain isolé, bien que 60% des acheteurs ne le fassent pas, nous ne pouvons que vous conseiller de faire effectuer une étude de sol par un géotechnicien.

 

Cette étude vous rassurera (solidité du sol ou sol argileux) dans le cadre de l’achat de votre terrain, et permettra aussi à votre constructeur de savoir que les fondations choisir pour votre maison.

 

En savoir plus sur l’étude de sol

3. Les distances, la surface, l’accessibilité

Lors de la construction de votre maison, vous devrez respecter des distances par rapport à la rue et aux constructions existantes.

Les distances minimales entre la maison et la voirie diffèrent selon qu’il s’agit d’une route départementale, nationale, ou d’un chemin communal.

Le terrain doit par ailleurs permettre l’accès à la voie publique et aux tiers. Il sera indispensable de prévoir au moins une voie d’accès au terrain, voire un droit de passage dans certains cas. Attention aussi aux éventuelles servitudes liées au terrain..

L’article R.111.18 du code de l’urbanisme précise que la maison doit être construite en limite de propriété, soit respecter un retrait d’au moins 3 mètres par rapport à la limite parcellaire, et de 5 mètres pour une maison de plus de 10 mètres de haut.

La surface du terrain et son emplacement vous indiqueront donc les droits et les servitudes que vous devrez respecter 

4. La viabilisation

Poste important, la viabilisation d’un terrain consiste à raccorder la voirie, mais aussi aux « réseaux divers » (on parle de VRD) : eau, électricité, gaz, évacuation des eaux usées, etc.

Attention, plus la distance est grande, plus le coût est important. Il peut facilement doubler, voire tripler. N’oubliez pas les différentes taxes afférentes au terrain, notamment la taxe d’aménagement qui remplace la TLE., selon Sara Pedrosa, des Maisons Renobat.

Nous l’avons dit plus haut, le problème ne se pose pas si vous achetez en lotissement, mais dans le cas d’un terrain isolé, il faut consulter le Plan local d’urbanisme et demander un certificat d’urbanisme. Il vous indiquera les modalités de raccordement en vigueur dans la commune.

Là encore, votre constructeur sera de bon conseil, car le prix de la maison qu’il va vous construire comprend les raccordements.

Si la distance est très importante entre le terrain et la voirie et les points de raccordement des réseaux divers, ou s’ils créent des servitudes ou se trouvent dans le domaine public, le constructeur ne pourra pas les effectuer, ou alors cela supposera des frais supplémentaires importants, poursuit Sara Pedrosa.

acheter un terrain
Une maison construite par Les Maisons Renobat

5. Trouver le bon terrain

Ne vous précipitez pas, trouver le bon terrain n’est pas chose facile.

Le choix de la commune, son emplacement, la proximité des transports, des commerces, des écoles sont des critères primordiaux. Dans tous les cas, acheter un terrain

  • Comparez les biens proposés et les prix.
  • Faites un tour à la mairie et consultez le cadastre et le plan local d’urbanisme (PLU) pour vérifier l’environnement de votre parcelle et les éventuelles constructions prévues alentour, ainsi que les contraintes locales liées à la construction.

Pour en savoir plus: Qu’est que le plan local d’urbanisme (PLU) ?

En dehors de la surface et de l’environnement qui sont bien entendu des éléments décisifs, n’oubliez pas qu’un terrain en pente risque de gréver votre budget du fait de l’importance des travaux de terrassement nécessaires.

Encore une fois, si vous avez choisi votre constructeur avant votre d’acheter un terrain, il saura vous accompagner non seulement pour le choix du terrain, mais se chargera aussi des démarches administratives liées à l’achat, et vous conseillera aussi pour le financement.

Categories Actualités, Conseils pour faire construire, Construire