Bien Construire Ma Future Maison

Terrain en lotissement: avantages et inconvenients

lotissementVous envisagez de faire construire votre maison ? Il vous faudra d’abord acquérir un terrain à bâtir. Pour ce faire, vous disposez de deux possibilités : acheter un terrain isolé, en secteur dit « diffus », ou un terrain en lotissement.

 

 

Terrain en lotissement ou terrain isolé?

Acheter un terrain en lotissement

lotissementUn terrain en lotissement vous imposera des contraintes plus ou moins importantes en matière architecturale et en ce qui concerne l’aménagement, le voisinage et les conditions de vie.

Mais cette solution ne manque pas d’avantages pour autant : toutes les formalités administratives et la viabilisation du terrain reviennent à l’aménageur, qui vous livre le terrain prêt à bâtir, dans un environnement aménagé et intégré.

 

Acheter un terrain isolé

lotissementUn terrain isolé permet de choisir précisément la localisation et l’environnement de votre future habitation. Vous pourrez également y construire votre maison sans condition ni restriction architecturale (si ce n’est celles conditionnées par le terrain lui-même, mais dans ce cas ce sera aussi un de vos critères de choix).

Cependant, il vous faudra  effectuer vous-même l’ensemble des démarches administratives et les travaux de mise en conformité, ce qui peut s’avérer lourd, long et compliqué.

Les avantages d’un terrain en lotissement

Une implantation règlementée, contrôlée, et concertée:

lotissementLes lotisseurs pensent les lotissements en concertation avec la commune, suivant un projet architectural et paysager bien déterminé, adapté à son environnement et aux besoins locaux.

Ils s’associent avec des professionnels de la construction (géomètre, géologue, architecte, urbaniste, paysagiste, ingénieurs, etc.) qui garantissent la qualité de l’aménagement.

La construction de chaque lotissement est autorisée par l’administration et les collectivités locales, qui accordent au lotisseur un arrêté d’autorisation de lotir indispensable pour pouvoir mettre en vente des terrains du lotissement.

Ce document fixe le nombre de lots, la surface de plancher hors œuvre nette (SHON) maximale de construction autorisée pour l’ensemble du lotissement, sa ventilation par lot, et les obligations diverses auxquelles le lotisseur doit se soumettre. Il contient également le règlement du lotissement.

 

 Une viabilisation et un aménagement garantis

Le terrain que vous achetez est prêt à construire, c’est-à-dire constructible et viabilisé, ce qui signifie que le lotisseur se charge des travaux de raccordement aux réseaux divers (électricité, gaz, téléphone, eaux potable et eaux usées, etc.).

En savoir plus sur la viabilisation d’un terrain:

Qu’est-ce qu’un terrain viabilisé?

Comment viabiliser son terrain?

 

La nature du sous-sol est également garantie.

Les accès sont assurés et aménagés. La desserte des lots ainsi que les installations communes sont garanties par le lotisseur.

Les parcelles sont également bornées, leur surface est donc certaine et immuable.

En savoir plus: Terrain: clôtures et limites de propriété

Les inconvénients d’un terrain en lotissement

Le Règlement du lotissement

Un lotissement est soumis à un règlement interne qui conditionne la construction, et auquel chaque propriétaire est soumis à l’intérieur du lotissement. Ce règlement s’ajoute aux règles d’urbanisme en vigueur dans la commune.

Votre projet de maison peut subir des modifications inévitables, notamment en ce qui concerne :

  • l’implantation de l’habitation,
  • sa surface et sa hauteur,
  • le sens de faîtage des toitures,
  • le choix des matériaux et des couleurs,
  • le type et la hauteur des clôtures,
  • le choix des plantations,
  • les conditions d’accès et de desserte de chaque lot,
  • les règles de stationnement,
  • voire l’intégration de certaines normes environnementales (récupération des eaux de pluie ou utilisation d’énergies renouvelables).

 

Le Cahier des charges

Il fixe les règles de la vie collective dans le lotissement, et peut de la même manière affecter ou transformer votre projet, en fonction des dispositions qu’il contient.

Il organise notamment la répartition de certaines charges à l’intérieur du lotissement :

  • les travaux collectifs qui incombent au lotisseur,
  • l’écoulement des eaux,
  • l’entretien extérieur et les pratiques à l’extérieur des constructions (espaces verts et environnement proche, plantations existantes sur les lots, séchage du linge, etc.)
  • l’existence ou non de servitudes de droit privé,
  • les charges à payer,
  • les activités professionnelles ou commerciales, autorisées ou non.

En conclusion…

Ainsi l’achat en lotissement vous garantit la viabilisation et la constructibilité immédiate de votre terrain, mais vous impose aussi des contraintes constructives plus importantes que sur un terrain isolé.

lotissementA vous de voir ce qui vous pèse le plus, et d’étudier en détail les dispositions réglementaires du lotissement, pour vous assurer qu’elles conviennent à votre projet, ou que vous pouvez adapter votre projet sans le dénaturer.

 

Pour en savoir plus: Quelques conseils pour acheter son terrain en lotissement

A lire aussi, nos articles sur l’achat d’un terrain à bâtir:

Bien choisir son terrain

Faire construire sur le terrain de ses parents

Catégories Actualités, Conseils pour faire construire, Construire