Bien Construire Ma Future Maison

Faire construire sa maison sur un sol argileux

construire sa maison sur un sol argileuxFaire construire sa maison sur un sol argileux ? A chaque projet de construction, une étude de sol doit être effectuée sur le terrainpour analyser la nature du sol sur lequel vous envisagez de faire construire votre maison. Pourquoi est-ce important ? Cela permet tout simplement d’adapter la construction au terrain pour qu’elle dure dans le temps, en évitant des dégradations qui rendraient votre maison inhabitable ? Quelles précautions doivent être prises lorsque l’étude de sol révèle un sol argileux.

Connaître la nature de votre terrain par une étude de sol

Une étude de sol se fait sur plusieurs mètres de profondeur, pas un géotechnicien. Elle permet de connaître la nature du sol qui accueillera votre maison et d’adapter la construction et notamment les fondations.

construire sa maison sur un sol argileuxSi ce n’est pas toujours obligatoire lors de l’achat du terrain, il est fortement recommandé de faire réaliser une étude de sol avant de faire votre choix. cela vous permettra également d’avoir une première idée du budget alloué aux fondations. Toutefois le dispositif ELAN impose depuis octobre 2020 quelques règles pour les zones identifiées comme fortement ou moyennement exposées au risque de sol argileux.

Certes une étude de sol a un coût, mais si les fondations ne sont pas adaptées au terrain, votre maison va se dégrader très rapidement.

Un sol argileux est un sol qui bouge

Une grande partie des terrains en France sont des terrains argileux.

L’argile est une roche dite meuble, c’est à dire qu’en présence d’eau elle se gonfle et pendant les périodes de sécheresses elle a tendance à se rétracter. Il y a donc un phénomène de retrait-gonflement qui peut engendrer un mouvement du sol allant jusqu’à 10 cm.

construire sa maison sur un sol argileux

Avec le changement climatique, les périodes de sécheresses et d’inondations se multiplient, rendant le risque de mouvement des sols bien plus importants.

Adapter sa construction au sol argileux

Lorsqu’un sol est argileux, la principale adaptation qu’il faut envisager pour la construction de votre maison concerne les fondations. Car si celles-ci ne sont pas assez stables et profondes, votre maison risque de se fissurer en quelques années.

Pour construire sa maison sur un sol argileux, il faut donc des fondations d’au moins 0,80 m de profondeur pour une zone à risque modéré, et au moins 1,20 m dans une zone où le risque est fort.

La structure de la maison doit également être renforcée par des chaînages horizontaux autour des parois porteuses et des murs de remplissages, ainsi que des chaînages verticaux au niveau des joints de fractionnement et des angles rentrants et saillants.

Pour éviter que le sol sous la maison s’assèche et bouge, il peut être intéressant de mettre en place une ceinture étanche tout autour de la maison. Il peut s’agir d’une géomembrane ou un dallage perméable périphérique. Ainsi l’eau aura moins tendance à s’évaporer et donc le risque de fissure sera moindre.

construire sa maison sur un sol argileux

Même si la mise en œuvre de fondations spécifiques pour les sols argileux suppose un certain budget, il est indispensable de prêter une attention particulière si vous faites construire pour éviter une dégradation prématurée de celle-ci. 

 

Categories Actualités, Construire, Techniques et matériaux