Bien Construire Ma Future Maison

La chaudière à condensation, un mode de chauffage écologique et économique

chaudière à condensationMême si cela ne fait partie pas des premières questions que l’on se pose lorsque l’on fait construire sa maison, l’installation d’un système de chauffage est essentielle. Les possibilités sont nombreuses sur le marché actuellement : il existe différents types de chaudière, de poêles ou encore la pompe à chaleur. En France, les chaudières sont très courantes, et les fabricants rivalisent pour les rendre plus économes et performantes, notamment en ce qui concerne la chaudière à condensation. Précisions sur ce mode de chauffage qui a le vent en poupe.

 

Fonctionnement d’une chaudière à condensation

La chaudière à condensation, tout comme la chaudière classique, brûle un combustible tel que le gaz naturel, le butane ou le propane.

Cependant, à la différence de la chaudière classique, la chaudière à condensation récupère l’énergie stockée sous forme de chaleur présente dans les fumées de combustion au lieu de les rejeter dans l’atmosphère.

Cette particularité en fait un système de chauffage non seulement économe, mais également écologique, limitant les émissions de gaz à effet de serre.

Fabien Cuminal, directeur commercial de Maisons Sésame, un constructeur implanté en Île-de-France et dans les départements alentour depuis de longues années, nous explique comment fonctionne une chaudière à condensation :

chaudière à condensation« Lors de la combustion, la fumée est refroidie par condensation afin de rendre liquide la vapeur d’eau et de récupérer la chaleur qu’elle contient. Cette chaleur sert ensuite à préchauffer l’eau du circuit de chauffage avant qu’elle n’arrive à la chaudière. La quantité d’énergie nécessaire à chauffer l’eau pour le circuit de chauffage est donc moindre. Une fois la chaleur transmise et que la vapeur d’eau est totalement refroidie, elle est évacuée vers les eaux usées. »

chaudière à condensation

 

Ce système permet d’assurer le chauffage de toute la maison et la production d’eau chaude sanitaire. Le plus souvent, la production est spontanée, ce qui limite les pertes d’énergie en rendant l’eau chaude disponible rapidement.

« Ce mode de chauffage est très prisé par nos clients. Il est particulièrement intéressant pour un circuit de chauffage central à basse température ou un plancher chauffant. Il peut également être couplé à un chauffe-eau solaire », explique Fabien Cuminal.

saphir-100-vue-rue
Le modèle Saphir de maisons Sésame (façade avant)

 

Jusqu’à 30% d’économies sur la facture de chauffage

chaudière à condensationEn plus de limiter la libération de particules polluantes dans l’atmosphère, la chaudière à condensation permet de diminuer la consommation de combustible jusqu’à 35% tout en produisant une même quantité de chaleur. La facture de chauffage diminue donc quasiment autant, sans toutefois en diminuer la performance.

Une chaudière à condensation possède un rendement global entre 105 et 110% avec une puissance comprise entre 5 et 25 kW.

« Bien sûr, la taille de votre maison détermine la puissance dont vous avez besoin. Mais le prix d’une chaudière à condensation reste abordable, il faut compter entre 3 000 et 7 000€, mais ce coût supplémentaire est rentabilisé en moins de 6 ans, du fait de la diminution de l’énergie consommée. »

Une installation et un entretien facile

L’installation d’une chaudière à condensation n’est pas plus compliquée que celle d’une chaudière classique.

« Aujourd’hui, les fabricants proposent des modèles de chaudière compacts et faciles à installer. Il faut quand même penser à mettre en place 2 conduits d’évacuation », selon Fabien Cuminal.

L’installation d’une chaudière à condensation nécessite en effet un conduit d’évacuation pour l’eau provenant de la condensation et relié aux eaux usées, qui doit être résistant à la corrosion, et un conduit étanche d’évacuation pour les produits de la combustion.

chaudière à condensation
Exemple d’une chaudière à condensation intégrée dans une cuisine. Fabricant: Chaffoteaux.

 

Votre constructeur fera appel à un chauffagiste pour installer votre chaudière, cependant, celle-ci nécessitera tout de même un entretien régulier, une fois par an, comme pour toutes les chaudières. Le professionnel nettoie le foyer et le brûleur, vérifie l’état des échangeurs, contrôle les organes de sécurité et enfin surveille et règle la combustion.

« Cet entretien, en plus d’assurer votre sécurité, permet d’éviter la surconsommation par encrassement et donc de gagner jusqu’à 10% sur la consommation », conclut Fabien Cuminal.

chaudière à condensation
Le modèle Quartz de Maisons Sésame

 

 

Categories Actualités, Chauffage, Conseils pour faire construire, Construire, Energie, Maison Ecologique, Techniques et matériaux