Bien Construire Ma Future Maison

La pompe à chaleur air air, une solution efficace et rentable en maison individuelle

La réglementation thermique RT 2012 impose une très faible consommation d’énergie pour le fonctionnement d’une maison. Il est donc judicieux de prévoir dès la construction un mode de chauffage économe en énergie mais qui reste rentable et confortable pour l’utilisateur. La pompe à chaleur air air, dite aussi PAC air air réunit de nombreux critère en ce sens.

Principe de fonctionnement de la pompe à chaleur air air

La PAC air air est ce que l’on appelle une pompe à chaleur aérothermique. En comparaison à la PAC géothermique, qui utilise la chaleur de la terre, la PAC air air utilise les calories présentent naturellement présentes dans l’air extérieur pour pouvoir chauffer votre maison.

pompe à chaleur air air

Grâce à une unité extérieure, placée dans votre jardin par exemple, l’air extérieur est capté par le compresseur. Le fluide frigorigène stocke alors  les calories et se déplace dans le circuit par évaporation à très basse température.

Ce circuit de fluide frigorigène relie l’unité extérieure et les différentes unités intérieures situées au sein même de la maison. Et par transfert thermique, le fluide frigorigène chauffe l’air ambiant intérieur, qui est redistribué dans chaque pièce par l’intermédiaire de ventilos convecteurs.

La PAC air air, une utilisation réversible

L’un des plus gros avantages de la pompe à chaleur air air c’est qu’en plus de produire du chaud, elle est capable d’inverser son monde de fonctionnement et de produire du froid ! On parle alors de PAC réversible.

Bien sûr, ce système de refroidissement n’est pas aussi puissant qu’un système de climatisation, mais il permet tout de même d’abaisser la température intérieure de plusieurs degrés à moindre coût.

Car n’oublions pas qu’une climatisation est très énergivore et pèse lourd sur les factures d’électricité. On conviendra que souvent baisser la température de quelques degrés est bien suffisant pour apporter un réel confort aux habitants.

Chez certains constructeurs, comme Maisons Sésame par exemple, on vous proposera un système hybride associant pompe à chaleur air air et climatiseur, ce dernier étant activé « en option », comme l’explique Fabien Cuminal, directeur général de la marque :

« Nous utilisons a pompe à chaleur air air de LG Smart Inverter. Il s’agit d’une PAC air air réglée pour le chauffage, mais qui peut aussi faire climatiseur :  nous le livrons en mode chauffage, au client s’il le veut de débrider la climatisation à l’aide d’un code via la télécommande du dispositif. »

pompe à chaleur air air

Un avantage non négligeable en termes de consommation

Tout comme la pompe à chaleur air eau, la PAC air/air a un COP aux alentours de 3. Cela signifie que l’on obtient 3 kWh de chaleur pour seulement 1 kWh d’énergie consommée. En effet, la seule énergie utilisée est celle qui permet au fluide caloporteur de se déplacer entre l’unité extérieure et l’unité intérieure.

En plus d’apporter un confort certain lors de son utilisation, puisque l’air chaud est redistribué dans chaque pièce, la PAC air air permet aussi une économie allant jusqu’à 60% sur les factures de chauffage. Une option à retenir lors de la construction de votre maison !

pompe à chaleur air airLe modèle Zircon de Maisons Sésame

Adapter son mode de chauffage aux conditions extérieures

Il est vrai que la PAC fonctionne même avec des températures négatives, allant jusqu’à -15/-20° C pour certains appareils. Au-delà de ces températures, l’appareil cesse de fonctionner et il est nécessaire d’avoir un autre système de chauffage afin de prendre le relais.

Il est donc fortement conseillé d’adapter le mode de chauffage choisi aux conditions climatiques et d’opter pour la solution de pompe à chaleur air air lorsque les températures extérieures ne sont pas si extrêmes, afin de pouvoir garantir une utilisation optimale de votre installation.

Categories Actualités, Chauffage, Construire, Energie, Maison Ecologique, Techniques et matériaux