Bien Construire Ma Future Maison

Confort d’été, se garantir un été au frais

confort d'été

Désormais, la construction de toutes les maisons neuves doit prendre en compte le confort d’été, afin de maîtriser et réguler la chaleur à l’intérieur en été.


Depuis plusieurs jours, la France subit de fortes chaleurs alors que nous ne sommes qu’au mois de juin… Et cette tendance ne va pas aller en diminuant. Si aujourd’hui l’isolation des maisons permet d’obtenir de bonnes températures intérieures en hiver en consommant peu d’énergie, il est plus compliqué d’obtenir et de conserver un bon confort d’été.

Toutefois, au vu du réchauffement climatique, ce critère est un inévitable. Il est d’ailleurs pris en compte dans la nouvelle réglementation thermique (RE 2020). Que doivent mettre en place les constructeurs pour vous assurer de passer un été au frais ? La climatisation est-elle envisageable ?

Ce que prévoit la nouvelle réglementation thermique en termes de confort d’été

RE 2020

Le confort d’été est un des 3 grands enjeux de la nouvelle réglementation environnementale, la RE 2020. On le sait, dans les années à venir les périodes de canicules vont être de plus en plus longues et nombreuses. La réglementation thermique voit donc plus loin et anticipe dès maintenant les fortes chaleurs pour les nouvelles constructions à venir. L’objectif principal est d’obtenir un confort de température suffisant, sans avoir à faire installer un système de refroidissement, généralement très énergivore

Le confort d’été est un des 3 grands enjeux de la nouvelle réglementation environnementale, la RE 2020. On le sait, dans les années à venir les périodes de canicules vont être de plus en plus longues et nombreuses. La réglementation thermique voit donc plus loin et anticipe dès maintenant les fortes chaleurs pour les nouvelles constructions à venir. L’objectif principal est d’obtenir un confort de température suffisant, sans avoir à faire installer un système de refroidissement, généralement très énergivore.

Le prise en compte du besoin bioclimatique (Bbio) qui doit être inférieur au Bbiomax, des consommations d’énergie primaire (CEP) ou des degrés-heure (DH). C’est sur ce dernier point que la nouvelle RE 2020 apporte une nouveauté. Il s’agit du nombre d’heure d’inconfort estival. Il permet de calculer, sur une année, la durée et l’intensité de ces périodes d’inconfort.


2 seuils sont à prendre en compte, un en journée et l’autre la nuit, les périodes de canicules étant définies par une température qui reste élevée aussi durant la nuit. L’objectif est de conserver une température intérieure entre 26 et 28°C en journée et de ne pas dépasser 26°C la nuit. Au delà de ce seuil, il est considéré que chaque degrés supplémentaire génère de l’inconfort.
Pour qu’un bâtiment soit estimé comme n’engendrant pas d’inconfort estival, il faut que le coefficient DH soit inférieur à 350°C.h.

confort d'été
Source: Agence locale de l’énergie et du climat, Métropole Marseillaise

Climatisation et confort d’été

On le sait le chauffage consomme énormément d’énergie et les professionnels se concentrent depuis des années à créer des technologies les moins énergivores possibles. Mais avec le réchauffement climatique, en plus de devoir penser au système de chauffage, il est légitime de se demander s’il n’est pas plus sage d’installer un système de refroidissement pour les fortes périodes de chaleur, en plus de tout ce qui peut-être mis en place pour éviter que la chaleur n’entre dans votre maison (matériaux biosourcés, débords de toit ou casquette solaire, matériaux à inertie thermique élevée, etc.).

Alors, est-il possible d’installer une climatisation dans une nouvelle construction ?

La réponse est oui, si vous le souhaitez, mais sous certaines conditions.

Ce type de système est très énergivore, ce qui impactera la consommation en énergie primaire de votre maison. Il faudra donc compenser la consommation engendrée par votre système de climatisation en diminuant drastiquement les consommations liées au chauffage, à la production d’eau chaude ou à l’utilisation d’appareils ménagers. Une climatisation réversible est donc la meilleure option aujourd’hui.

confort d'été

Évidement, la réglementation thermique encourage plutôt la mise en place d’un système de climatisation naturelle (puits canadien ou bio climatiseur) plutôt qu’un système coûteux en énergie.

Catégories Actualités, Construire, Energie, Maison Ecologique